Feed reception FAQ - Satelliweb
Version françaiseEnglish version

Satelliweb

2Galli

Live feed reports

Feed frequencies

Feed pictures

Feed reports

FAQ - Details about feeds

Satellite and feed links

Feed related forums

European satellite zapping and directory


 

About feeds

An english translation will be soon available

 
1. Généralités
  1.1 Définition


Ce que l’on appelle feed est une transmission, le plus souvent ponctuelle, effectuée par satellite et visant à alimenter une ou plusieurs chaînes de télévision. Ces liaisons techniques sont notamment utilisées pour acheminer des reportages ou permettre des directs à partir de lieux divers et éloignés.

  1.2 Matériel


Ces transmissions sont utilisées par les professionnels. Néanmoins, celles-ci utilisent les mêmes satellites que pour les chaînes de télévision, et sont ainsi potentiellement accessibles au grand public. Les satellites actifs répertoriés sur Satelliweb sont recevables avec des antennes dont la taille est généralement comprise entre 60cm et 1m20, une antenne motorisée d'1m20 est donc l'idéal pour partir à la chasse aux feeds en France. Un récepteur numérique (compatible SCPC) pourra ensuite recevoir la plupart de ces émissions et décoder les feeds transmis en clair, tant que leur format de diffusion reste dans la norme MPEG-2 classique. (voir 2.2)

2. Techniques de diffusion
  2.1 Fréquence


Les feeds utilisent, comme les chaînes de télévision, les bandes Ku (fréquence comprise entre 10700 et 12750 Mhz) et C (3600 à 4200 Mhz). La bande Ku prédomine largement en Europe, tandis que la bande C nécessite un matériel plus onéreux et des antennes de dimensions supérieures.

  2.2 SR (Symbol Rate)


Il représente le débit symboles par seconde d’une émission, paramètre indispensable pour verrouiller une fréquence en numérique. La majorité des feeds sont transmis en SCPC (Single Channel Per Carrier), ce qui correspond à des SR souvent inférieurs à 10000, tandis que les chaînes de télévision sont pour la plupart transmises dans des multiplex, et ainsi en MCPC (Multiple Channel Per Carrier). Dans ce cas le SR est généralement supérieur à 20000, et le plus fréquemment égal à 27500.

  2.3 FEC (Forward Error Correction)


Variant de 1/2 à 7/8, il caractérise la part des données apportant les informations audio/vidéo de celle destinée à les corriger par redondance. Concrètement, un taux de 7/8 signifie que 1/8 des paquets numériques sont émis pour corriger les 7/8 restants des informations, lors de la réception. Ainsi, une transmission utilisant un FEC 1/2 nécessitera d’un signal moindre à la réception du fait de sa protection optimum, mais transportera en revanche moins d’information utile.

  2.4 PID (Program IDentification)


Ils servent à identifier les données numériques associées à un canal. Les plus caractéristiques sont le PID Audio, le PID Vidéo et le SID (Service IDentification, indiquant le nom du service et les valeurs des PID associés)

  2.5 Standards de compression


La plupart des émissions transmises par satellite utilisent la norme MPEG-2. Pour ce qui concerne les feeds, il est nécessaire de faire la distinction entre le MPEG-2 4:2:0, utilisé pour les chaînes de télévision, et le MPEG-2 4:2:2, utilisé de plus en plus fréquemment pour les feeds (notamment ceux de l’EBU). La première norme (4:2:0) se décode sur tout récepteur numérique et permet la réception de la majorité des programmes et feeds. Pour regarder une émission compressée en 4:2:2, un équipement supplémentaire est indispensable: un terminal dédié, une carte DVB-s avec décompression software ou encore un Nokia 9500/9600 équipé de DVB2000 et relié au PC par l'interface SCSI.

  2.6 Cryptages


Aujourd’hui encore, la plupart des feeds sont transmis en clair. Néanmoins les émissions sportives de certains pays (France, Belgique…) font appel au cryptage (souvent NTL) pour protéger leurs droits de diffusion.

3. Recherche


Certaines fréquences de feeds sont régulières, voire permanentes. D’autres sont très rarement utilisées ou voient leurs paramètres changer très régulièrement… Enfin, certaines ne servent qu’une fois et ne se rallumeront peut-être jamais! Bref rien n’est figé, et il n’y aura jamais de liste miracle. Satelliweb répertorie un grand nombre de feeds observées en bande Ku, indiquant parfois plusieurs SR possibles, mais ces listes ne peuvent être exhaustives, et il y a forcément des fréquences devenues obsolètes, d’autres restées « secrètes » Certains terminaux ou logiciels permettent d’effectuer des recherches très utiles pour la chasse aux feeds: scan sur tout la bande en spécifiant un ou plusieurs SR, scan de fréquences afin d’en trouver le SR automatiquement, voire même affichage du spectre d’un satellite, utile pour avoir l’image des fréquences actives d’un satellite.


 Top 
Mentions légales